Substances actives

Les effets de la gomme d’acacia (gomme arabique – GA E414), ingrédient principal de Devitale Splus, sur la santé humaine

Résumé

La gomme arabique (GA, E414), aussi connue sous le nom de « gomme d’acacia », est l’ingrédient principal de Devitale Splus. Il s’agit d’un exsudat séché de faible viscosité, riche en fibres, comestible, dérivé des branches et du tronc de l’acacia du Sénégal et de l’acacia seyal. GA est largement utilisée comme stabilisant, émulsifiant, aromatisant, épaississant ou agent de traitement de surface en raison de sa grande solubilité. Ces propriétés sont utilisées dans l’industrie alimentaire en tant qu’additif dans la fabrication de nombreux produits, notamment les boissons, les confiseries, certaines émulsions, les pâtisseries et les bières. On l’utilise également dans les domaines cosmétiques et pharmaceutiques. Cet article se propose de faire une revue de littérature concernant les effets de l’utilisation de la GA sur la santé humaine.

Mots-clés : acacia sp, gomme d’acacia, gomme arabique, E414, santé humaine

1. Introduction

La Gomme Arabique (GA) ou Gomme d’Acacia est un hydrocolloïde neutre ou légèrement acide, naturellement ramifié, contenant des atomes de calcium, de magnésium, de potassium et un complexe protéique Arabinogalactane (Renard, 2006). Selon les experts en additifs alimentaires (JACFA) du Comité mixte FAO/OMS, la GA est un exsudat séché dérivé des branches et du tronc d’acacia (fig. 1). Il existe plus de mille variétés de gommes d’acacia. Parmie elles, celles de l’Acacia du Sénégal et de l’Acacia seyal sont considérées comme les plis importantes pour des raisons commerciales (Abuarra, 2014). L’ Acacia du Sénégal est en effet reconnu pour son produit de haute qualité et représente la plus grande part du marché mondial (Ibrahim, 2013).

Chimiquement, la gomme arabique contient des quantités élevées de carbohydrates (D-galactose et L-arabinose, ~97%) et peu de protéines (<3%) ; elle est décrite comme comme un complexe, de par la disposition de ses différentes macromolécules (Islam, 1997).

La GA est largement utilisée dans l’industrie alimentaire (boissons non alcoolisées, guimauves, etc.) mais peut également être employée dans les industries textiles, céramiques, lithographies, cosmétiques et pharmaceutiques comme stabilisant, épaississant et émulsifiant (Verbeken, 2003). En médecine populaire, on recourt  à la gomme d’acacia pour recouvrir les surfaces infectées, à l’exception toutefois des muqueuses intestinales (Gama el-Din, 2003). La GA est largement utilisée dans les médicaments expérimentaux physiologiques et pharmaceutiques, les derniers rapports affirment qu’elle possède entre autres des propriétés antioxydantes et néphroprotectrices (Rehman, 2001 ; Gamal el-Din, 2003 ; Ali, 2008). Des études cliniques ont été réalisés sur des patients atteints d’insuffisance rénale chronique et, d’après les résultats obtenus, la GA peut réduire les concentrations d’urée et de créatine dans le plasma, et diminuer la fréquence des dialyses à deux ou trois fois par semaine (Suliman, 2000). Ces résultats ne sont toutefois pas acceptés universellement et nécessitent encore un processus de validation sur la faisabilité,  fiabilité et le mode d’action.

Gomme d'acacia du Sénégal. Devitale.fr
Fig. 1 Gomme arabique sur une branche (Sanchez, 2017).

2. Propriétés biologiques de la gomme arabique

Le stress oxydatif se produit souvent en raison de dommages causés aux antioxydants ou par la dégradation de macromolécules telles que les protéines, les carbohydrates, les lipides et les acides nucléiques – ce qui entraîne des lésions oxydatives (Birben, 2012). La superoxyde dismutase (SOD), la catalase (CAT) et la glutathion peroxydase (GPx) sont considérées comme des outils vitaux de défense contre les molécules d’oxygène réactives qui causent le stress oxydatif. Chez les patients diabétiques, le stress oxydatif a plusieurs effets négatifs sur la physiologie cellulaire. Le stress oxydatif réduit la concentration de glutathion (GSH) et de superoxyde dismutase rénale, diminue la réactivité de la catalase et les niveaux de protéines de choc thermique 70 (HSP70) chez les patients diabétiques de type 2 (Nakhjavani, 2013).

Le stress oxydatif se produit souvent en raison de dommages causés aux antioxydants ou par la dégradation de macromolécules telles que les protéines, les carbohydrates, les lipides et les acides nucléiques – ce qui entraîne des lésions oxydatives (Birben, 2012). La superoxyde dismutase (SOD), la catalase (CAT) et la glutathion peroxydase (GPx) sont considérées comme des outils vitaux de défense contre les molécules d’oxygène réactives qui causent le stress oxydatif. Chez les patients diabétiques, le stress oxydatif a plusieurs effets négatifs sur la physiologie cellulaire. Le stress oxydatif réduit la concentration de glutathion (GSH) et de superoxyde dismutase rénale, diminue la réactivité de la catalase et les niveaux de protéines de choc thermique 70 (HSP70) chez les patients diabétiques de type 2 (Nakhjavani, 2013).

Plusieurs études menées sur des rats par néphrotoxicité induite par la gentamicine (antibiotique) et le cisplatine (Al-Majed, 2003 ; Al-Majed, 2002) ou par cardiotoxicité induite par la doxorubicine (Abd-Allah, 2002).ont révélé que la GA avait des propriétés de néphroprotection.

Tromer et Neubert ont montré qu’un traitement de GA avec addition de polysaccharides,  diminuaot la peroxydation des lipides (Trommer et Neubert, 2005).

On pense que la capacité antioxydante de la GA pourrait être liée à sa capacité à lier des biomolécules telles que la lysine, la tyrosine et l’histidine (Marcus, 1960 ; Park, 2005).

L’activité antioxydante de la GA dans les systèmes biologiques n’a pas encore été révélée. Par conséquent, des essais in vitro doivent être effectués pour en déterminer les effets et les mécanismes sur divers types d’oxydants.

D’autres études, utilisant la GA avec de l’eau du robinet (15% p/v) ont montré une réduction des concentrations plasmatiques d’urée et de créatine liées à l’insuffisance rénale chronique liée à l’adénine (FCR) et une diminution significative des effets négatifs induits par l’adénine (Ali, 2003).

Les travaux préparatoires menés par Gado et Aldahmash ont conclu que le traitement par GA peut prévenir la dégénérescence induite par l’hémoglobine dans les reins et agir comme un agent cytoprotecteur contre la néphrotoxicité induite par l’hémoglobine (Gado et Almadash, 2013).

Les effets protecteurs de la GA sur les tissus rénaux ont fortement réduit les concentrations d’azote uréique et de créatine chez les patients avec une néphropathie diabétique (Nasir, 2016).

La gomme d’acacia est utilisée en Inde pour de nombreuses applications médicales. En Turquie, l’utilisation de la GA pour le traitement des patients diabétiques représente jusqu’à 70% de  toutes les herbes hypoglycémiantes (Othman, 2013).

Les travaux cliniques effectués sur des patients néphropathiques diabétiques prédiabétiques de type 2 pendant 16 semaines à l’aide d’un traitement par GA en poudre ont montré que la GA contribuait significativement à diminuer les concentrations en acide urique sanguin et en protéines totales. Les taux de glycémie à jeun et les taux d’hémoglobine glycolysée (HbAc1) ont également diminué (Nasir, 2010).

Une expérience menée sur des rats a révélé une augmentation de l’absorption du sodium dans les intestins en présence de GA (Rehman, 2003 ; Codipill et Wapnir, 2004).

La GA est considérée comme un complément alimentaire qui diminue l’accumulation des graisses. Il est avéré que chez les femmes adultes en bonne santé, le traitement par GA a diminué l’indice de masse corporelle (IMC) et le pourcentage de graisse corporelle (Babiker, 2012).

La GA, en tant qu’additif alimentaire, possède de nombreuses propriétés anti-obésité chez l’homme et chez l’animal. La GA agit comme une fibre alimentaire qui diminue la masse corporelle et limite l’accumulation des graisses. Le régime GA réduit l’apport calorique et constitue un mécanisme prometteur pour réduire la masse corporelle (Shaneeman, 1987).

Les macrophages jouent un rôle central dans le système immunitaire de tous les vertébrés. La GA peut produire des anions superoxydes et activer des macrophages in vitro (Mochida, 1960).

3. Propriétés pharmaceutiques de la gomme arabique

Actuellement, les polymères d’origine végétale gagnenten popularité en raison de leur utilité dans de nombreuses applications pharmaceutiques telles que les diluants et liants, les épaississants en solution orale, les colloïdes protecteurs en suspension, les substances gélatineuses en mèche.

Dans l’industrie pharmaceutique, la GA est utilisée comme molécule porteuse de médicaments grâce à ses propriétés physiologiques inoffensives. De plus, la GA possède des propriétés biologiques qui aident à réguler les métabolismes lipidiques et à prévenir les maladies rénales, cardiovasculaires et gastro-intestinales (Wapnir, 2008).  La gomme arabique diminue l’absorption du glucose, augmente la masse des selles et des acides biliaires, ce qui favorise l’amélioration de la physiologie humaine (Adiotomre, 1990). La flore bactérienne du gros intestin produisant des acides gras à chaîne courte effectue lentement la fermentation de la GA. Des études montrent que dans les groupes sains, le rapport entre les bactéries lactiques et les bactéries bifidus augmente significativement avec un apport régulier d’AG. De plus, des études antérieures ont déjà démontré que la prise régulière de GA réduit le taux de cholestérol total en agissant uniquement sur les LDL et les VLDL, sans influencer les HDL ni les triglycérides (Ross, 1983 ; Sharma, 1985).

4. Propriétés alimentaires et cosmétiques de la gomme arabique

La GA est utilisée dans la production de textiles, de céramiques, de lithographies, de cosmétiques, de peintures et de papier. Dans l’industrie alimentaire, la GA est principalement employée pour la confection de bonbons, de produits boulangers et laitiers, de boissons et de produits de microencapsulation. La GA, unique dans la famille des hydrocolloïdes, est surtout utilisée comme un épaississant, stabilisant, producteur de films, agent de suspension et de coagulation, et comme un émulsifiant dans les systèmes alimentaires hydratés afin de contrôler et modifier les propriétés rhéologiques. La GA est connue pour être employée comme émulsifiant dans les boissons non alcoolisées et les huiles essentielles aromatiques.

Dans les produits laitiers, joue le rôle d’absorbeur d’eau pour produire une couche plus lisse dans les glaces et autres produits congelés apparentés. Dans l’industrie cosmétique, la GA est utilisée dans les lotions et les crèmes protectrices comme adoucissant ; dans les poudres et les masques de soin du visage comme agent adhésif (Musa,2018).

5. Résultats

La GA est une substance non dangereuse utilisée dans l’industrie pharmaceutique. Elle a des propriétés antioxydantes utilisées dans le traitement de diverses maladies rénales, cardiovasculaires et gastro-intestinales. C’est un produit alimentaire non digéré, ayant déjà un large champ d’application dans l’industrie alimentaire et phramaceutique. Dans l’industrie alimentaire, la GA est employée dans la confiserie, la boulangerie, les produits laitiers, les boissons et comme agent de microencapsulation. Dans les produits laitiers congelés tels que les glaces, la GA joue le rôle d’absorbeur d’eau et de stabilisateur. Dans l’industrie cosmétique, la GA est utilisée soit comme adoucissant pour les lotions/crèmes protectrices, soit comme agent adhésif dans les poudres/masques faciaux. En conclusion, l’usage de la GA est bénéfique dans le traitement du diabète, de l’obésité et du syndrome intestinal irritable. De plus, elle peut être utilisée pour détoxifier l’organisme et comme prébiotique pour favoriser la croissance des « bonnes » bactéries dans les intestins.

Bibliographie

Renard D., Lavenant-Gourgeon L., Ralet M. C., Sanchez C. (2006) Acacia Senegal gum: contin-uum of molecular species differing by their protein to sugar ratio, molecular weight, and charges. Biomacromolecules 11(7):2637–2649

Abuarra A., Hashim R., Bauk S., Kandaiya S., Tousi E. T. (2014) Fabrication and characterization of gum Arabic bonded Rhizophora spp. Particle boards. Mater Des 60:108 – 115

Ibrahim O. B., Osman M. E., Hassan E. A. (2013) Characterization and simple fractionation of Acacia Senegal, J Chem Acta 2:11 – 17.

Islam A. M., Phillips G. O., Sljivo A., Snowden M. J., Williams P. A. (1997) A review of recent developments on the regulatory, structural and functional aspects of gum Arabic. Food Hydro-colloids 11:493 – 505. https://doi.org/10.1016/S0268-005X (97)80048-3

Birben E., Sahiner U. M., Sackesen C., Erzurum S., Kalayci O. (2012) Oxidative stress and antioxidant defense. World Allergy Organ J 5:9 – 19

Al-Majed A. A., Abd-Allah A. R., Al-Rikabi A. C., Al-Shabanah O. A., Mostafa A. M. (2003) Effect of oral administration of Arabic gum on cisplatin-induced nephrotoxicity in rats. J Biochem Mol Toxicol 17:146 –153

Al-Majed A. A., Mostafa A. M., Al-Rikabi A. C., Al-Shabanah O. A. (2002) Protective effects of oral Arabic gum administration on gentamicin-induced nephrotoxicity in rats. Pharmacol Res 46:445–451

Abd-Allah A. R., Al-Majed A. A., Mostafa A. M., Al-Shabanah O. A., Din A. G., Nagi M. N. (2002) Pro-tective effect of Arabic gum against cardiotoxicity induced by doxorubicin in mice: a possible mechanism of protection. J Biochem Mol Toxicol 16(5):254 –259

Trommer H., Neubert R. H. (2005) The examination of polysaccharides as potential antioxidative compounds for topical administration using a lipid model system. Int J Pharm 298:153 – 163

Marcuse R. (1960) Antioxidative effect of amino-acids. Nature 186:886 –887

Park E.Y., Murakami H., Matsumura Y. (2005) Effects of the addition of amino acids and peptides on lipid oxidation in a powdery model system. J Agric Food Chem 53:8334–8341

Ali B.H., Al-Qarawi A.A., Haroun E.M., Mousa H.M. (2003) The effect of treatment with Gum Arabic on gentamicin nephrotoxicity in rats: a preliminary study. Ren Fail 25:15 –20 

Gado A.M., Aldahmash B.A. (2013) Antioxidant effect of Arabic gum against mercuric chloride- induced nephrotoxicity. Drug Des Dev Ther 7:1245

Nasir O., Babiker S., Salim A. M. (2016) Protective Effect of Gum Arabic Supplementation for Type 2 Diabetes Mellitus and its Complications. Int. J. Multidiscip Curr Res 4:288–294

Othman R.B., Ibrahim H., Mankai A., Abid N., Othmani N., Jenhani N., Tertek H., Trabelsi N., Trimesh A., Mami F.B. (2013) Use of hypoglycemic plants by Tunisian diabetic patients. Alexandria J Med 49:261–264

Nasir O., Artunc F., Wang K., Rexhepaj R., Föller M., Ebrahim A., Kempe D. S., Biswas R., Bhandaru M., Walter M., Mohebbi N. (2010) Downregulation of mouse intestinal Naþ-coupled glucose transporter SGLT1 by Gum Arabic (Acacia senegal). Cell Physiol Biochem25:203–210

Rehman K. U., Wingertzahn M. A., Teichberg S., Harper R. G., Wapnir R. A. (2003) Gum Arabic (GA) modifies paracellular water and electrolyte transport in the small intestine. Dig Dis Sci 48:755–760

Codipilly C. N., Wapnir R. A. (2004) Proabsorptive action of gum Arabic in isotonic solutions orally administered to rats. II. Effects on solutes under normal and secretory conditions. Dig Dis Sci 49:1473 –1478

Babiker R., Merghani T.H., Elmusharaf K., Badi R. M., Lang F., Saeed A. M. (2012) Effects of gum Arabic ingestion on body mass index and body fat percentage in healthy adult females: two- arm randomized, placebo controlled, double-blind trial. Nutr J 11:111

Mochida S., Ohno A., Arai M., Tamatani T., Miyasaka M., Fujiwara K. (1996) Role of adhesion molecules in the development of massive hepatic necrosis in rats. Hepatology 23:320–328

Schneeman B. O. (1987) Dietary fiber: comments on interpreting recent research. J Am Diet Assoc 87:1163

Wapnir R. A., Sherry B., Codipilly C.N., Goodwin L.O., Vancurova I. (2008) Modulation of rat intestinal nuclear factor NF-kappaB by Gum Arabic. Dig Dis Sci 53:80–87

Adiotomre J., Eastwood M.A., Edwards C.A., Brydon W.G. (1990) Dietary fiber: in vitro methods that anticipate nutrition and metabolic activity in humans. Am J Clin Nutr 52:128–134

Ross A. H., Eastwood M. A., Brydon W. G., Anderson J. R., Anderson D. M. (1983) A study of the effects of dietary Gum Arabic in humans. Am J Clin Nutr 37:368–375

Sharma R. D. (1985) Hypocholesterolaemic effect of Gum acacia in men. Nutr Res 5(12):132-1326

Musa, H. H, Ahmed, A. A., and Musa T. H., Chemistry, Biological, and Pharmacological Properties of Gum Arabic, Bioactive Molecules in Food  Reference Series in Phytochemistry, https://doi.org/10.1007/978-3-319-54528-8_.

Rehman, K., Wingertzahn, M. A., Harper, R. G., Wapnir, R. A., (2001) Proabsorptive action of G.A.: regulation of nitric oxide metabolism in the basolateral potassium channel of the small  intestine. J. Pediatr. Gastroenterol. Nutr. 32, 529–533  

Ali, A. A., Ali, K. E., Fadlalla A., Khalid K. E. (2008) The effects of G.A. oral treatment on the metabolic profile of chronic renal failure patients under regular haemodialysis in Central Sudan Nat. Prod. Res. 22, 12-21

Gamal el-Din, A. M., Mostafa A. M., Al-Shabanah, O. A., Al-Bekairi, A. M., Nagi M. N. (2003) Protective effect of Arabic gum against acetaminophen-induced hepatotoxicity in mice. Pharmacol  Res. 48, 631-635

Suliman, S. M., Hamdouk M. I., Elfaki M. B. (2000) G.A. fiber as a supplement to low protein diet in chronic renal failure patient. In: Sudan Association of Physicians, 17th Conference, Friendship Hall, Khartoum, Sudan 21-23 March

Verbeken, D., Dierckx, S., Dewettinck, K. (2003) Exudate gums: occurrence, production, and applications. Appl. Microbiol. Biotechnol. 63, 10-21

Sanchez, C., Nigen, M., Tamayo, V. M., Doco, T., Williams, P., Amine C., Renard, D., (2017) Acacia gum: History of the future, doi:10.1016/j.foodhyd.2017.004.008.

Nakhjavani M., Morteza A., Nargesi A.A., Mostafavi E., Esteghamati A. (2013) Appearance of leptin–HSP70 correlation, in type 2 diabetes. Meta Gene 1:1–7

Télécharger le PDF complet

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.